Feeds:
Posts
Comments

Archive for June, 2014

Quand tu es transracialament adopté(e) au Québec  par une famille de Québécois de souche…

Tu parles français,
Tu es de culture québécoise,
Tu portes un nom canadien français,
Tes parents sont Québécois de souche;
Ton certificat de naissance porte leurs noms.
Tes grand-parents, oncles, tantes, cousins et cousines sont Québécois de souche,
Ton nom est écrit sur leur arbre généalogique.

Mais tu ne fais pas partie du peuple québécois de souche [Voir les définitions d’un Québécois de souche et d’un peuple sur le site Fédération des Québécois de souche] à cause de ton sang.

“Le Québec est actuellement en train d’être colonisé par ses immigrés”, dit la Fédération des Québécoise de souche [lien]. Tandis que le Québec est actuellement en train d’être colonisé par ses immigrés, des enfants sont adoptés (achetés, importés et colonisés) par les Québécois [lien].

En ce qui me concerne,  mon corps a été importé et mon être entier a été colonisé par les Québécois de souche. Je suis si bien colonisée que j’ai cru fermement pendant de nombreuses années que j’étais une Québécoise de souche jusqu’à ce que je lise le site de la Fédération des Québécois de souche;  si bien colonisée que j’oublie encore trop souvent que je n’en suis pas une; si bien colonisée que le peuple de mon sang ne me reconnaît pas comme étant des leurs.

“Nous vivons une crise identitaire provoquée par plusieurs courants et cette crise nous sera fatale si rien n’est fait”, disent les Québécois de souche [lien].  Et les personnes adoptées qui sont adoptées par des Québécois de souche sont colonisées, ont leur identités changées  et vivent une crise identitaire permanente  plus grave et cette crise leur est fatale que leurs colonisateurs. Et d’autres enfants seront convoités, achetés, adoptés, colonisés et leurs identités changées par des Québécois de souche parce que rien n’est fait pour arrêter l’adoption internationale. Certaines personnes adoptées sont si bien colonisées qu’elles se croient sauvées par leurs colonisateurs et parlent pour l’adoption internationale.

Tandis que les Québécoise de souche ont choisi la résistance active face au mondialisme, au multiculturalisme et autres lubies qui tentent de les homogénéiser, de les couper de leurs racines,  des Québécois de souche convoitent les enfants des pays pauvres, les achètent,  coupent leurs racines, les importent, les adoptent, changent leurs identités et les colonisent.

Si les Québécois de souche sont victimes de dépossession, leurs adoptés sont victimes d’une plus grande dépossession. Car ce qui est pire que d’avoir son sol colonisé par les immigrés, c’est d’avoir son corps acheté,  transporté dans un autre sol et avoir tout son être colonisé (si bien colonisé que l’on s’identifie au peuple qui l’a colonisé et que l’on est rejeté par le peuple de son sang à cause sa culture et sa langue) puis d’être rejeté par les colonisateurs dans le même lot que les immigrés à cause de son sang.

 

 

Advertisements

Read Full Post »

Google auto-complete search suggestions for “I hate adopt” (I was going to type “I hate adoption”). Click on the images below to see the result.

i hate adoption

I was curious so I typed “I hate my adopt”. i hate my adopt

Results for “I hate my adopted child”

hate adopted

If you’re curious about why some people hate adoption, a mother who lost her child to adoption answered to the question  in her blog post God, Hate and Adoption.  If you’re curious about why I hate adoption, the answer is here in my blog.

Read Full Post »

%d bloggers like this: